Vous êtes ici: Accueil > Master Class > Eclairage

Retour sur la Master Class du 19 juin 2014 organisée au Cercle de Wallonie à Namur.

L'éclairage naturel et artificiel des bâtiments à haute performance: entre efficacité et ambiance

DESCRIPTION

L'éclairage des bâtiments est trop souvent conçu uniquement sur des bases « dures » comme l’efficacité énergétique ou les performances pures (intensité lumineuse, température de couleur,…). Les logiciels de simulation qui prennent en compte des modèles forcément numérisés et réducteurs ne corrigent pas cette approche.

Le but de cette master class est d’aborder la conception et la gestion de l’éclairage (qu’il soit naturel ou artificiel) en tenant compte également d’autres contraintes comme par exemple les attentes et le comportement des occupants.

INTERVENANTS

Jade Deltour, A2M

Ingénieur Civil en Mathématiques Appliquées.

Après avoir passé trois ans comme assistante de recherche au sein de l'équipe Architecture et Climat de l'UCL, elle a rejoint en juillet 2012 le bureau d'architecture A2M en tant qu'ingénieur.

Jacques Fryns, Bureau d'Etudes en Eclairage

Né en 1959 , Jacques Fryns travaille dans l’éclairage depuis 1983.

En 2004, conscient de la nécessité d’une étude pour chaque projet, et du manque d’acteurs compétents dans le marché permettant d’associer esthétique lumineuse et efficacité, soucieux également de pouvoir offrir aux clients une neutralité certaine , il retrouve son indépendance et crée un bureau de conseil en éclairage jacques fryns éclairage, à Liège. Conception, études, assistance technique, gestion et audits énergétiques.

MODERATEUR

Arnaud Deneyer, chef du laboratoire éclairage du CSTC.

Arnaud Deneyer est ingénieur civil architecte diplômé de la Faculté polytechnique de Mons et Head of Light and Building Laboratory au Centre Scientifique et Technique de la Construction. Il est également Vice Président de l'Institut Belge de l'Eclairage (IBE-BIV) depuis 2004.

Table professionnelle construction durable - Apports de la simulation dynamique dans la construction durable

DESCRIPTION

Les bâtiments se doivent d'être de plus en plus efficients, économiquement rentables, recyclables et confortables. Ils deviennent même acteurs d'une production décentralisée d'énergie verte, par le biais de systèmes intégrés sur l'enveloppe ou dans le bâtiment.

Le secteur (décideurs, maîtres d’ouvrage, bureaux d'études, architectes, entrepreneurs, fabricants) est conscient qu'un des moyens de tendre vers un optimum et de respecter les futures normes est le recours à la simulation dynamique pour les aspects énergétiques. Elle permet également de traiter des problèmes de plus en plus holistiques, multi-physiques, tout en diminuant le temps de mise sur le marché pour des projets ou procédés souvent innovants, uniques et de grande taille, permettant ainsi d'éviter d'entrer dans un processus d'essais/erreurs long et coûteux. Dans le même temps, l'utilisation des nouvelles technologies, comme les solutions de type "Cloud Computing", les maquettes numériques 3D et les aspects "big data" associés, à des fins d'information et de communication est de plus en plus fréquent, rendant la simulation dynamique plus accessible, notamment économiquement. Elle rentre de ce fait progressivement dans les automatismes des auteurs de projets. Si elle n'est pas utilisée pour estimer à la virgule un indicateur (de performance, de confort, de contrainte,...), elle permet en phase de conception de déterminer les tendances, les facteurs discriminants, ce qui en fait un outil d'aide à la décision très précieux, notamment dans un secteur peu armé devant les innovations et les nouvelles normes.   C'est dans cette philosophie que Cenaero accompagne ce secteur et développe des modèles adaptés et personnalisés en fonction du type d'acteur ou de sa taille. Le défi pour le centre était de taille : passer des avions aux maisons, comme l'a croqué la revue Athena en 2012.

Nous proposerons un état des lieux de l'utilisation de la simulation dans le secteur, dressé dans le cadre du projet SIMBA qui se termine, et nous proposons les grandes lignes des défis et opportunités de prochaines années, dans le cadre du futur projet B-ALIVE.

INTERVENANT

Cécile Goffaux

Business Development & Innovation Manager chez Cenaero.

Cécile détient un doctorat en Physique et est depuis 3 ans à la tête d’une équipe de 7 personnes qui fournit aux PME et grands groupes un soutien dans leurs projets d’innovation technologique grâce à la simulation numérique.

Slides

Les slides sont disponibles sur le portail européen des professionnels de la construction durable Construction21 dans la communauté SIMBA